Et pour la dernière de 2009…

Publicités

C’est louche…

Quelle merveilleuse soirée que celle du dimanche 19 avril!

C’est dans un Verre Bouteille, plein à craquer, que nous avons eu la chance d’entrer dans l’univers du thème LOUCHE, avec nos chers auteurs;

Frédéric Dubé, avec son style éclectique unique, nous a transporté dans son envie de devenir un « érudit » comme Edgar Fruitier!

Maxime Charbonneau a revêtu l’habit d’un homme louche, en nous racontant sa quête et ses problèmes matrimoniaux!

Marie-Christine Lachance et Martin Petit, nous ont offerts la correspondance la plus « grossière » de la saison, alors que deux mères se livrent une lutte sans merci, ou tous les coups sont permis… dans les estrades de l’aréna où jouent leurs garçons de 10 ans…

Puis après un cadavre exquis, interprété par BONO le Clown!

Hugo Dubreuil a vibré, comme toute la salle d’ailleurs alors que son texte a été interprété par un comédien extraordinaire, Julien Poulin. Sans aucun doute, le moment le plus émouvant de cette 8e saison.

Puis, Benoit Mendreshora a fermé le bal, avec sa première nouvelle érotique. Il nous a transporté au coeur de « PussyTown », où règnent en maître, les jeunes Asiatiques assoiffés par le désir…

Une soirée réussie, du début à la fin.

Ça promet pour la dernière.